Quel est le meilleur moyen d’apprendre l’anglais de nos jours ?

Dernière mise à jour : 15 oct. 2021



Dans cet article, je vais tenter de répondre à l’une des questions les plus courantes concernant l’apprentissage d’une langue vivante, en l'occurrence ici l'anglais : comment devenir bilingue en anglais ?


Pour voir ma vidéo YouTube sur ce thème : https://www.youtube.com/watch?v=jxTCcod0VAo&ab_channel=MaudVuaillat

Abonnez-vous si vous aimez mon approche et ma pédagogie ;)


Comment apprendre l’anglais le plus efficacement ?


Avec un livre d’anglais ? Ou une application pour apprendre l’anglais en 1 semaine à raison d'1min30 par jour? En écoutant des PODCASTS en anglais ? Ou encore apprendre l’anglais avec un natif ? Sortir avec un Américain ?? :)


Ma réponse : un petit mélange de tout ça. Sortir avec un natif étant bien sûr en option, ne remettez pas votre vie en question pour devenir bilingue !


Si vous aussi vous souhaitez apprendre l'anglais et que vous êtes débutant, n'hésitez pas à télécharger gratuitement mon kit de démarrage en anglais avec PODCASTS sur mon site : https://www.phoenixteaching.com/cours-audio


Pourquoi apprendre l'anglais ?


L’anglais est une langue vivante et ce qui la rend vivante aujourd'hui, c’est son usage international et son utilisation omniprésente : sur internet, dans les films, les séries, les chansons, quand on voyage, à l’école, au travail, sur un tube de dentifrice !


On en a tellement besoin, et l’anglais est tellement partout que l’on peut remettre en question son apprentissage : l’anglais appris à l’école suffit-il ? Qu’en est-il de l’anglais idiomatique : les expressions de la vie de tous les jours, l’argot aussi, les mots contractés, le langage des « jeunes », ou alors l’anglais plus formel que l’on retrouve plus à l’écrit ou dans des contextes spécifiques comme l'anglais professionnel ?


Comment apprendre l’anglais ?



On en a besoin c’est un fait, et à l’école on en découvre les bases. Enfin, on est censés… Je ne peux pas cacher que je suis professeur libérale depuis presque 15 ans car je ne souhaitais pas intervenir dans un établissement scolaire. Je souhaitais être libre dans ma méthode et ma pédagogie, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai accepté de travailler ces 5 dernières années à l’université comme chargé d’enseignement vacataire, car j’étais libre d’utiliser ma propre méthodologie avec mes étudiants, en parallèle de mes cours à domicile.


Enseigner l’anglais est un sacré défi. Tout comme l’apprendre. Il convient de voir ce qui est essentiel : les bases incluant les temps et du vocabulaire « pour commencer ». Puis, ouvrir les esprits des apprenants en leur faisant comprendre que l’anglais de la vie de tous les jours est extrêmement riche en vocabulaire idiomatique et que les « bases » ne suffisent pas. Il faut les enrichir et les contextualiser. Prenons l’exemple de « J’y vais ! » que vous pouvez traduire par « I’m going now ! ». Pourtant, vous entendrez souvent « I’m off now ! » à la place. C’est de l’anglais courant. Et ce n’est pas une traduction mot à mot. De base, oubliez la traduction mot à mot avec l’anglais qui n’est pas une langue latine !


Pour répondre aux questions posées en début d’article :


Quid des livres d'anglais ?

Des centaines de livres de grammaire sortent sur le marché chaque semaine, certains très bien, d'autres qui le sont nettement moins. En plus des fautes que l'on peut trouver dedans, il y a un problème au niveau lexical : parfois certaines locutions ne sont plus employées aujourd'hui. Sans compter que c'est quelque peu rébarbatif de travailler seul avec un livre, sans couleurs ou si la forme est soignée, souvent malheureusement le contenu laisse à désirer... Encore une fois il y a des exceptions, mais pour un novice, c'est dur de faire la part des choses, et vous n'avez pas à le faire.


Apprendre avec un natif ?

Cela dépendra du natif. Souvent, et je parle d'expérience car j'ai travaillé avec de nombreux anglais et américains : ils ne connaissent pas leur grammaire. Donc ils parlent très bien évidemment, mais ils ne savent pas forcément enseigner leur propre langue et ils ne voient pas toujours quel problème un Français peut rencontrer selon les leçons abordées. Avantages : leur accent, le vocabulaire qu’ils emploient, et leur authenticité. Et encore une fois j’insiste : il y a d'excellents professeurs partout. Gardez cependant bien à l’esprit qu’il vous faudra quand même revenir sur les bases et pas uniquement travailler votre aisance et votre vocabulaire. Ceci étant dit, une fois les bases acquises, je ne peux qu'encourager ce genre d'échange très riche culturellement et humainement parlant.


Les applis pour apprendre l'anglais ? Les podcasts?


Je trouve certaines applications GÉNIALES et elles sont un parfait complément pour apprendre du vocabulaire et apprendre en mode « jeu ». Quant aux podcasts, ils mettent l’accent sur, well, l’accent ! L’anglais oral et les capacités d’écoute : ils font travailler l’oreille en plus de la mémoire. Ce sont de très bons outils également. C’est la raison pour laquelle j’ai mis le système de PODCASTS au cœur de mes packs de formation et que j’ai aussi créé un compte Instagram de cours d’anglais où je poste quotidiennement des vignettes ludo-éducatives qui de part leur côté ludique et leur esthétique apportent un enseignement simplifié et apprécié. Si cela vous intéresse, vous pouvez me suivre : phoenix_teaching_maud_vuaillat


ATTENTION...


FUYEZ les méthodes miracles et les pilules magique : leur budget publicitaire est conséquent, la musique est émouvante, on aurait limite la larme à l’œil... Ils savent exactement ce que vous traversez et ce que la plupart des gens veulent entendre :

« Apprendre l’anglais en très peu de temps, sans travail personnel, sans théorie, que du concret… » Après tout, peut-être que leur méthode marche pour certains élèves qui misent tout sans le savoir sur l’oreille et qui ont une mémorisation particulière, comme un ordinateur. Mais c’est rare.

Et si vous êtes adultes, et que vous souhaitez devenir bons en anglais : réfléchissez… Pensez-vous qu’il y aurait autant de Français qui ont un niveau aussi bas en anglais si une méthode miracle existait ? Je mets en parallèle ce genre de promesse avec les pilules miracles que l’on achète pour perdre du poids… On sait très bien qu’une perte de poids saine dépend du mode de vie, qu’elle est liée en grande partie à ce que l’on ingère et à un style de vie sain : peu de stress, une activité sportive et un bon sommeil. C’est la base, on le sait tous. Alors pourquoi arrivent-ils encore à nous vendre autant de produits miracles, des boissons detox, des magazines, des shakers, des soupes magiques… Pour la même raison : les gens veulent croire en un produit miracle qui a un effet immédiat et sans efforts, ou en tout cas la plupart des gens. Et quand on se rend compte pour la énième fois que cela n’a pas les résultats escomptés ? L’ego en prend un coup, mais on le savait avant même d’acheter… Il n’y a pas de perte de poids saine « facile » ni « immédiate » car si elle est immédiate, elle vous met en danger (troubles métaboliques, TCA et j’en passe). Pour l’apprentissage de l’anglais, c’est la même chose, en peut-être moins dangereux, quoique... Cette analogie me tient particulièrement à cœur car je suis passionnée de diététique, tout comme je suis passionnée de linguistique.


Soyez vigilants et lucides, certaines personnes ne vous veulent pas forcément du bien et vous savez bien au fond ce qu’elles veulent, n’est-ce pas ?



Mon approche pédagogique : pourquoi choisir ma méthode plutôt qu’une autre ?


Selon moi, pour bien apprendre l’anglais : il faut un mix de tout ce que je viens de citer. Enfin non, sans la pilule miracle! Mon rêve était d’écrire un livre de grammaire => j’ai écrit une véritable méthode au travers de mes programmes. Pourquoi ? Car j’aime lire, et je suis convaincue que le fait de lire aide à mémoriser et à assimiler. Mais cela ne suffit pas : il faut que l’élève soit actif dans sa démarche? C’est pour cela que j’ai inclus des exercices d’application dans mes programmes ainsi que des tests d’évaluation tout le long de la formation en anglais que je propose.


Et l’écoute ? L’oral ? ESSENTIEL ! Toutes mes leçons sont enregistrées au format PODCASTS car on comprend mieux ce qui est « dit » : l’élève lit ce qu’il entend et cela impacte donc ses 2 types de mémoires : visuelle et auditive. C’est parfait pour assimiler les règles de grammaire quasi-naturellement. Quant à l’oral : les cours en ligne sont un outil indispensable. Les cours que je propose sont ludiques, efficaces et modernes. Il faut que l’élève parle : une langue se parle ! Vous l'aurez compris : pour bien apprendre, comme pour tout apprentissage, il faut être bien accompagné. En ce qui concerne l'apprentissage d'une langue, il faut du suivi, un professeur à l'écoute et qui encourage autant qu'il éduque.




En résumé, la meilleure méthode pour apprendre l'anglais?


Pour apprendre l’anglais, ou n’importe quelle langue d'ailleurs, il faut une méthode qui traite tous ces aspects : l’audio, l’oral, l’écrit, les différents registres de langue, les expressions courantes et / ou les plus formelles selon l’objectif de l’apprenant.


Et enfin, il faut que votre professeur soit bilingue - qu'il maîtrise les bases et le niveau supérieur et qu'il ait les capacités de les transmettre. Il faut aussi qu’il « fasse » bilingue rien qu’en l’écoutant... Jamais je ne dénigrerai l’accent d’un élève, jamais. Il est en cours d’apprentissage. Mais un professeur doit avoir un bon accent, je regrette… Un bel accent britannique ou un accent plus américain par exemple, ce qui est mon cas.



Le mot de la fin




Pour conclure sur une note un peu plus personnelle, sachez que je n’enseigne pas depuis l’an dernier : j’ai presque 15 ans d’expérience dans l’enseignement de l’anglais. Je n’estime pas être la meilleure ou le seul choix possible. Il existe d’excellents profs partout. J’ai eu de très bons professeurs au lycée et à l'université. Mais j’ai rencontré aussi énormément de mauvais professeurs. Désolée de le dire ainsi, mais c’est vrai. Même chose pour l’enseignement de l’anglais… certaines méthodes auront de meilleurs résultats que d’autres. Et certaines méthodes seront clairement à éviter.


Quelle méthode choisir?




Ayez un œil critique quand vous choisirez votre formation : le prix seul n’est pas un indicateur de fiabilité. Aussi bien pour le coût horaire d’un cours que pour l’offre de formation elle-même. Choisissez bien votre professeur. Renseignez-vous.


J’ai créé ma chaîne YouTube pour que mes futurs élèves me connaissent et connaissent ma pédagogie et mon approche de l’anglais avant même de venir me voir. En 14 ans de cours à domicile je n’ai prospecté que 2 ans : pendant plus de 10 ans mes élèves venaient intégralement grâce au bouche à oreille. C’était une autre époque, sans « publicité » mais avec au final la meilleure publicité possible : mes élèves étaient satisfaits et ils en parlaient à leurs proches et amis. Vous pouvez d'ailleurs lire les Témoignages de mes élèves au fil des années ici : https://www.phoenixteaching.com/livre-d-or

Aujourd’hui, j’ai digitalisé mes cours et mes formations : j’ai tout passé en ligne et la concurrence est rude. La visibilité est minime sur internet pour un professeur comme moi, pour l'instant du moins. Il y a tellement de grands groupes de formation dont on voit les publicités partout... Et surtout : même si mes cours n’ont pas changé dans leur fond, quand on travaille en ligne, on se heurte à notre allié : internet est autant un ami qu’un ennemi. Internet offre - dans tous les domaines - un contenu gratuit sans limites, ou presque. Tout est disponible sur internet, de la science la plus poussée à l’information la plus vulgarisée. Presque tout est disponible gratuitement.



Du coup, pourquoi payer une formation ?


Et bien parce que gratuit ne signifie pas toujours fiable. ;)


En ce qui concerne mes formations, ne me faites pas confiance tout de suite : étudiez mon offre et regardez mes vidéos de cours avec un œil critique et juste. Ensuite, revenez me voir pour apprendre l’anglais et à ce moment-là, faites-moi confiance, je saurai vous accompagner.


Sur mon site, onglet : Ressources Gratuites => venez passer mes tests de niveau gratuits avec PODCASTS et sans engagement. Vous pourrez ainsi évaluer votre niveau d'anglais.

https://www.phoenixteaching.com/cours-audio


Venez essayer ma méthode d'enseignement avec PODCAST, il y a un extrait gratuit sur mon site, en bas de cette page : https://www.phoenixteaching.com/pack-anglais-debutant


Ma chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCeEVrHNMvpcAct1uwuB1c6w


Maud Vuaillat



34 vues0 commentaire